Site de Recherche Intégrée sur le Cancer
Rechercher

Radiothérapie innovante pour le mélanome uvéal

Equipe SIRIC
12/07/2018
Partager
Combiner deux modalités d'irradiation pour améliorer l'efficacité du traitement tout en diminuant les effets secondaires
La protonthérapie à l'Institut Curie

Irradiation pulsée par faisceaux de protons

N Cassoux, R Dendale et P Verrelle

Contexte: Le mélanome uvéal est traité, en fonction de sa taille, par énucléation, par curie thérapie (disque d’iode) ou par proton thérapie (irradiation par un faisceau de protons). Cette dernière technique est particulièrement intéressante car elle permet une irradiation homogène de la tumeur sans atteinte des tissus en amont de la zone tumorale (distribution ponctuelle de la dose dans le pic de Bragg). Elle est toutefois associée à différents effets secondaires, parfois invalidants.

L’équipe a récemment démontré chez la souris qu’une irradiation à forte dose  délivrée en un temps très court (très haut débit de dose) sous forme de pulses d’électrons (irradiation flash) permettait de détruire les lésions cancéreuses tout en épargnant  les tissus sains adjacents (diminution de l'apoptose, de la réaction inflammatoire et absence de fibrose pulmonaire).

Hypothèse: Développer un protocole d’irradiation flash en proton permettrait de réduire les effets secondaires sans altérer l’efficacité anti-tumorale.

Objectifs

  • démontrer l'existence d'un effet Flash en proton thérapie
  • réaliser une étude préclinique de l'irradiation Flash en proton thérapie afin d'analyser les possibles effets secondaires

En fonction des résultats obtenus, la technique sera étudiée chez l'homme par le biais d'un essai clinique.