Site de Recherche Intégrée sur le Cancer
Rechercher
Actualité - Publications

Communication parents-pédiatre à l'annonce de mauvaises nouvelles

Equipe SIRIC
16/03/2021
Partager
Une étude de sciences humaines et sociales pour aider à mieux aborder cette épreuve redoutée de tous
Consultation à l'Institut Curie

Quelles sont les attentes des parents pour des annonces de ce genre et quelle est l'influence des émotions sur la communication par la suite? 

La lutte contre la résistance aux traitements est un défi important de la recherche en oncologie pédiatrique. Lorsque la résistance apparaît implique des échanges difficiles autour du pronostic et de la prise de décision médicale partagée entre oncologue et parents. Une communication inadaptée peut mener à l'incompréhension ainsi qu'à des besoins d'information et de soutien non satisfaits. Les émotions suscitées par l'annonce de mauvaises nouvelles ont un impact sur la communication parents-pédiatres oncologues

Nouvelles pistes de réflexion pour améliorer la communication parents-cliniciens

L'équipe de sciences humaines et sociales (SHS) du SIRIC a publié une revue de la littérature existante sur le vécu des parents et des cliniciens dans le Bulletin du Cancer en mars 2021. 

Celle-ci résume les attentes des parents vis-à-vis de la communication avec le pédiatre ainsi que l'influence que les émotions des pédiatres oncologues et des parents peuvent avoir sur la communication parents-pédiatre. Elle souligne les besoins d'informations des parents, l'importance d'une communication dite "empathique" sur la prise de décision et la satisfaction des parents ainsi que les émotions et les mécanismes de défense mis en place par les pédiatres. Elle adresse également la question de la détresse parentale et la perception de celle-ci par l'oncologue ainsi que la façon dont elle influence la communication. 

Leur analyse fait émerger de nouvelles pistes de réflexion. La première interroge l'identification des besoins d'informations et de la détresse des parents afin de répondre au plus près à leurs attentes dans le cas d'un pronostic péjoratif accru, et ainsi leur apporter un meilleur soutien. La seconde pose la question des différences au sein des couples de parents et de la complexité pour les pédiatres de faire face à ces situations. La dernière interroge la place des personnels infirmiers dans la gestion des émotions.

Lire la synthèse de littérature de Terrasson et al. 
Les patients peuvent faire des demandes d'articles individuels auprès de l'éditeur (en savoir plus). 

Cette revue s'inscrit dans le cadre du projet SIRIC de mettre en place des outils d'aide à la communication dans le contexte d'une maladie résistante au traitement. 

En savoir plus sur le projet SHS du SIRIC

Aller plus loin
Actualités liées