Site de Recherche Intégrée sur le Cancer
Rechercher
Actualité - Publications

Accumulation des cellules T régulatrices dans les ganglions lymphatiques drainant la tumeur : une cible potentielle pour l'immunothérapie du cancer du sein ?

Equipe SIRIC
30/06/2020
Partager
Une étude des cancers du sein luminaux
Nature Communications journal logo

Dans le cancer du sein, les ganglions régionaux sont souvent le premier site de métastases. D'un point de vue clinique, l'invasion tumorale des ganglions lymphatiques drainant les tumeurs est une étape importante dans la progression de la maladie et un indicateur pronostique du risque de récidive. 

Dans cet article l'équipe d'Eliane Piaggio utilise la cytométrie en flux à haut débit, des études fonctionnelles, l'analyse du répertoire des récepteurs des cellules T (TCR) et le séquençage d'ARN pour caractériser le phénotype immunitaire, la fonction et la dynamique des cellules T régulatrices (Tregs). L'étude compare les cellules présentes dans les ganglions lymphatiques drainant les tumeurs appariées entre envahis et non-envahis ainsi que dans la tumeur. 

Au final, l'équipe décrit une signature transcriptomique partagée entre les Tregs de la tumeur et les Tregs des ganglions. Celle-ci est associée à un mauvais pronostique. Les analyses indiquent également une circulation des Tregs entre les ganglions et la tumeur et une conversion Tconv/Treg. Au global, ces résultats montrent que les Tregs des ganglions sont fonctionnels et expriment un ensemble de corécepteurs pouvant constituer de nouvelles cibles thérapeutiques

Contact
En savoir plus
Examen sein
Cancers du sein

Le cancer du sein est la tumeur maligne la plus fréquente chez les femmes avec environ 50 000 nouveaux cas…