Site de Recherche Intégrée sur le Cancer
Rechercher
Actualité - Meetings

Conférence grand public - Cancers du sein et de l'ovaire : le continuum patient-recherche-patient pour une médecine de précision

Equipe SIRIC
08/06/2022
Partager
Une conférence grand public ayant pour thème Cancers de du sein et de l'ovaire aura lieu le mardi 14 juin 2022 à l'Institut Curie.
conférence cancers du sein et de l'ovaire

Pr Dominique Stoppa-Lyonnet et Pr Stephen Kowalczykowski donneront une conférence grand public le mardi 14 juin 2022.

Cette conférence a pour thème "Cancers du sein et de l'ovaire : le continuum patient-recherche-patient pour une médecine de précision".

Ce séminaire aura lieu dans le cadre de la chaire d’excellence Blaise Pascal dont a bénéficié Stephen Kowalczykowski. Il s’agit d’une bourse financée par la Région Ile de France.

Résumé de la conférence

Les cancers du sein et de l’ovaire, pris en charge à l’Institut Curie, touchent respectivement environ 60.000 et 5.000 femmes en France chaque année. Leur prise en charge mobilise divers modes d’interventions à visée curative, chirurgie, chimiothérapie et/ou administration des médicaments ciblés qui permettent d’adapter les régimes thérapeutiques aux caractéristiques du cancer de chaque patiente. Cet objectif d’une médecine de précision qui accroît les taux de guérison se fait grâce aux progrès de la recherche fondamentale et clinique en accroissant notre connaissance des prédispositions génétiques et des mécanismes moléculaires et cellulaires qui sous-tendent les dérèglements précoces et tardifs des cellules tumorales et à terme propose des solutions thérapeutiques. Lors de cette conférence, dédiée au grand public, les Prof. S. Kowalczykowski et D. Stoppa-Lyonnet illustreront le bien-fondé passé, présent et futur du continuum patient-recherche et son retour vers les patients. En effet, sans la contribution des familles réunissant des cas de cancers du sein et le l’ovaire, les chercheurs n’auraient pu comprendre la place des altérations des gènes BRCA1 et BRCA2. Réciproquement, sans les chercheurs, le rôle des gènes BRCA1 et BRCA2 dans la réparation des cassures double-brins de l’ADN n’aurait pu être compris et les inhibiteurs de PARP, molécules de rupture, n’auraient pu être ajoutés à l’arsenal des traitements des cancers.

Rendez-vous mardi 14 juin, 16-18h à l'Institut Curie, amphithéâtre Constant Burg, 12 rue Lhomond 75005 Paris.

Actualités liées