Site de Recherche Intégrée sur le Cancer
Rechercher
Actualité - Innovation

CRISPR/Cas9 au sein du programme SIRIC

Equipe SIRIC
30/11/2020
Partager
Le soutien du SIRIC a été un élément déterminant pour la mise en place de la plateforme CRISPR'it en 2017
Equipe CRISPR - Raphaël Margueron, Aurélien Boré, Michel Wassef
Equipe CRISPR - Raphaël Margueron, Aurélien Boré, Michel Wassef

CRISPR (Courtes répétitions palindromiques groupées et régulièrement espacées) est un système de manipulation des gènes

Le criblage génétique est une opportunité unique d'étudier les caractéristiques des cellules cancéreuses et notamment les mécanismes de résistance en identifiant les gènes dont l'inactivation créé de la résistance à un traitement en particulier.

Cette technique innovante nous permet d'adresser les questions soulevées par le programme SIRIC d'une façon transverse

CRISPR in vivo : un développement technique prometteur

Le déploiement de CRISPR in vivo serait un atout majeur pour explorer la résistance aux traitements mais représente aussi un défi important dû aux restrictions intrinsèques des cultures 3D. 

En 2018, Aurélien Boré (ingénieur de recherche) a été recruté grâce au soutien SIRIC. Sa mission est la mise au point des conditions de l'utilisation des techniques de criblage génétique in vivo.

Nos projets CRISPR

Le développement technologique et le soutien de la plateforme CRISPR sont des actions structurantes qui renforcent les infrastructures nécessaires au programme SIRIC. 

Les programmes SIRIC 'Cancers pédiatriques' et 'Mélanome uvéal' en particulier s'appuient sur cette technologie :

Parcours patient cancers pédiatriques à l'Institut Curie

3 projets dans le cadre du programme cancers pédiatriques font appel au criblage génétique pour identifier de nouvelles thérapies dans le sarcome d'Ewing (déstabilisation de l’oncogène EWSR1-FLI1 et recherche de vulnérabilités dans le contexte de mutations STAG2) et les tumeurs rhabdoïdes (inhibiteurs de tyrosine kinase). 

En savoir plus

 

Nature Communications journal logo

Pour le programme mélanome uvéal, un rôle imprévu de BAP1 dans l'activation des gènes a été mis en évidence par Campagne et al grâce à une approche intégrative basée sur des lignées cellulaires isogéniques générées avec CRISPR/Cas9. 

En savoir plus

Comment marche la technique CRISPR ? 

Cette méthode permet d’inactiver précisément un gène d’intérêt dans une cellule donnée pour étudier sa fonction.  Dans un premier temps, on sélectionne un ARN guide (ARNg) qui reconnaît le gène d’intérêt afin de cibler la protéine Cas9. Celle-ci coupera l’ADN, entrainant ainsi des mutations.

Grâce à l’utilisation de librairies d’ARNg, Il est possible d’interroger la fonction d’un ensemble de gènes en une seule fois, on parle alors de criblage génétique. Avant le CRISPR, les criblages génétiques étaient, pour la plupart, limités à des organismes modèles spécifiques.

Le CRISPR permet de conduire des cribles génétiques dans de nouveaux modèles expérimentaux et ouvre la voie à l’identification de gènes dont l’inactivation influence un phénotype spécifique (crible positif) ou qui sont essentiels dans certains contextes (crible négatif).  On peut ainsi découvrir des gènes impliqués dans la résistance à un traitement ou identifier les faiblesses de cellules cancéreuses qui pourraient devenir des cibles thérapeutiques.

En savoir plus
Puzzle
Actions structurantes

Les SIRICs jouent un rôle structurant pour développer le continuum soin recherche au sein de leur structure. Le…

Actualités liées