Site de Recherche Intégrée sur le Cancer
Rechercher
Actualité - Emploi

Recrutement : post-doctorant dans le mélanome uvéal

Equipe SIRIC
24/08/2020
Partager
Un poste ouvert au Centre de Recherche de l'Institut Curie
Protein MBD4 PDB 1ngn

L'équipe de réparation de l'ADN et mélanome uvéal (D.R.U.M.), Inserm U830, dirigé par Marc-Henri Stern, recherche un post-doctorant pour développer des recherches sur une nouvelle voie d'instabilité génomique trouvée dans le mélanome uvéal. Le poste est disponible immédiatement.

Projet de recherche

Le mélanome uvéal (MU) est le cancer de l'œil le plus fréquent chez les adultes. Malgré l'amélioration du traitement de la tumeur primitive, un traitement efficace de la maladie métastatique est toujours recherché. 

L'équipe D.R.U.M. travaille principalement sur la génétique et la génomique de la maladie primaire et métastatique. Au cours de ces dernières années, le groupe a mis en évidence le rôle de SF3B1 en tant que gène driver de la maladie. Il a  montré la faible charge tumorale du MU, l'absence de signature de mutation UV et mis en évidence le rôle du mutant SF3B1 sur épissage aberrant (2-6).

Plus récemment, l’équipe a mis en évidence le rôle de  MBD4 dans la maladie, montrant que les MU déficients en MBD4 affichent une signature atypique avec une charge tumorale élevée et répondent aux inhibiteurs de points de contrôle immunitaires. Les mutations germinales de MBD4 expliquent une prédisposition génétique au MU.

Bien que le rôle du gène MBD4 dans le MU soit désormais établi, sa fonction moléculaire et son dysfonctionnement restent mal caractérisés. Le projet de post-doctorat vise à caractériser la fonction de MBD4, les conséquences de son inactivation dans les tumeurs, et à améliorer les traitements des tumeurs pour lesquelles le gène est inactivé. Pour cela, nous avons accès à l'une des plus grandes biobanques pour les échantillons primaires et métastatiques de MU, une collection de xénogreffes dérivées de patients (PDX) et de lignées cellulaires, y compris des tumeurs MBD4 compétentes et déficientes et des lignées cellulaires isogéniques.

Cette recherche s'inscrit dans un projet translationnel en collaboration avec l'hôpital de Institut Curie, et l'Institut du Cerveau et de la Moelle (ICM, hôpital Pitié-Salpêtrière) et est financée par l'Institut National du Cancer (INCa).

Profil recherché

Titulaire d’un doctorat en biologie, vous disposez des compétences suivantes:

  • formé aux techniques cellulaires et moléculaires avec des publications dans des domaines connexes
  • des connaissances en biologie du cancer et en réparation de l'ADN seront très appréciées
  • la formation en bioinformatique n'est pas obligatoire

Adresser vos candidatures (CV, motivation et références) par courrier électronique à Marc-Henri Stern, Inserm U830 (voir bloc contact dans la colonne à droite).

Contact
Actualités liées