Site de Recherche Intégrée sur le Cancer
Rechercher
Actualité - Annonces

Présentation des travaux du SIRIC à la communauté internationale des chercheurs lors du congrès AACR 2019

Equipe SIRIC
26/11/2019
Partager
Les travaux SIRIC à l'AACR 2019
AACR Annual Meeting 2019

Le congrès de l’Association Américaine pour la Recherche sur le Cancer (AACR) est l’un des plus grands événements dédiés à la recherche en cancérologie. Des travaux menés dans le cadre du programme SIRIC ont été présentés par les médecins/chercheurs de l'Institut Curie.

PLK1: une nouvelle cible thérapeutique pour les cancers du sein ER positifs hormono-résistants

Elisabetta Marangoni a présenté les résultats de ses recherches sur les modèles précliniques de métastases osseuses de cancers du sein luminaux.

Les travaux ont été réalisés au Laboratoire d’Investigation Préclinique soutenu par le SIRIC, en collaboration avec plusieurs médecins et généticiens de l’hôpital et du Centre de Recherche (Guillaume Dutertre, Paul Cottu, Ivan Bièche, Anne Salomon) et portent sur PLK1 en tant que nouvelle cible thérapeutique pour les cancers du sein ER positifs hormono-résistants.

Le traitement de xénogreffes établies à partir de biopsies de métastases osseuses prélevées de patientes avec un cancer du sein agressif par un inhibiteur de PLK1 s’est traduit par des réponses complètes. Ce même traitement s’est avéré très efficace dans des modèles précliniques de résistance acquise au palbociclib (inhibiteur de CDK4/6) et par conséquent présente un intérêt clinique majeur.

Inactivation de MBD4 mène à une voie d'évolution alternative dans le mélanome uvéal

Marc-Henri Stern a présenté les travaux de l'équipe mélanome uvéal (MU) évaluant l'hétérogénéité du MU via le séquençage de 16 échantillons de tumeur primaires et 75 échantillons de métastases issus de 25 patients. L'équipe décrit deux classes de tumeurs en fonction du statut du gène MBD4 ayant des évolutions génétiques différentes.

Les MU non mutés pour MBD4 sont des tumeurs homogènes, acquérant peu de nouvelles mutations – dont aucune nouvelle mutation oncogénique - lors de la progression métastatique. Cependant, plusieurs altérations en nombre de copies (CNA) récurrents sont acquis au cours du processus métastatique.

Les MU déficients pour MBD4 sont hypermutés, associés à une très grande hétérogénéité génétique et à de nouvelles mutations oncogéniques. Les profils CNA sont similaires à ceux des tumeurs non mutées pour MBD4.

Les conclusions:

  1. la grande homogénéité des MU non mutés pour MBD4, de loin les plus fréquents, exclut l’hétérogénéité tumorale comme mécanisme de résistance aux traitements ;
  2. cette absence d’hétérogénéité prédit des réponses durables aux thérapies ciblées quand celles-ci seront identifiées ;
  3. l'acquisition continue de mutations dans le contexte d'un gène MBD4 muté dévoile la chronologie des événements oncogènes dans ces tumeurs.

Cellules tumorales circulantes et ADN tumoral circulant dans les cancers du sein ER positifs avancés

François-Clément Bidard a présenté les essais cliniques nationaux initiés par l’Institut Curie sur les biomarqueurs circulants pour améliorer le choix des traitements pour les femmes atteintes de certains cancers du sein métastatiques, particulièrement difficiles à soigner.

En savoir plus
Actualités liées